Toutes les photos : © Julien DANIEL


LE BOIS SAUVAGE, Tome 2 : le temps des hommes


Le temps du bois sauvage est compté. Bien qu'une pétition contre l'aménagement du site ait rassemblé plus de 20 000 signatures, la Région Ile de France et la municipalité de Romainville débutent les travaux. Une superficie d'environ un tiers de la forêt de la Corniche des Forts, soit 8 hectares, va être défrichée pour l'aménagement de la base de loisirs.
A la fin de l'été 2018, une course contre la montre est lancée entre les militants écologistes qui souhaitent préserver le site et les pouvoirs publics qui mettent en place les travaux.
Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile de France se rend sur place début septembre pour faire la promotion du projet d'aménagement. Elle découvre d'ailleurs le site à cette occasion, sans y pénétrer.
Le début du mois d'octobre marque l'arrivée des bulldozers et l'abattage de plusieurs centaines d'arbres, dont une grande partie ont plus de 50 ans. Côté opposants, la mobilisation s'amplifie et change de visage(s) : de nouveaux militants, souvent plus jeunes, viennent occuper le chantier pour ralentir la progression des engins. Pendant ce temps, d'autres essayent d'obtenir une modification du projet d'aménagement par la voie administrative.
Les médias sont jour après jour de plus en plus nombreux sur place pour parler du bois sauvage...
Fin novembre c'est sous la protection d'une centaine de policiers que des ouvriers viennent installer une "clôture de sécurité" tout autour de la forêt pour permettre la reprise des travaux à l'intérieur. Une opération à 150 000 € d'argent public.

Les photographies présentées ci-dessous sont dans l'ordre inverse de la chronologie. Les plus récentes (Samedi 8 décembre) en premier, jusqu'à celles réalisées au mois de juillet dernier, à la fin.